Imprimer

Quelles Informations souhaitez vous imprimer ?
  Informations générales
  Informations plongée
  Hôtels
  Centres de plongée
  Extensions
  Croisières
© copyright by Jan Thies
© copyright by Jan Thies
© copyright by Karin Müller / karin@dive-angel.de
© copyright by Jan Thies
© copyright by Patrik Aeschbacher, Dive & Travel
Plongée
Les types de plongée varient selon le lieu.

Isla de la Juventud
Les sites de plongée sont à 1h1/2 - 2 heures de bateau de la Marina Colony. Des minibus circulent quotidiennement vers l’embarquadère. Les bateaux conduisent ensuite au Ranchon, un restaurant construit sur pilotis. Durant les pauses, on peut y prendre son dîner ou alors se baigner au bord des plages de sable blanc à proximité, encadrées d’un paysage de mangroves. De là commencent les journées à raison de 2 plongées par jour. Le matin, la plongée profonde jusqu’à 40 mètres, l’après-midi une deuxième plongée à 10 ou 20 mètres.

Maria la Gorda
Tous les jours, les plongées ont lieu le matin et l’après-midi, parfois aussi en milieu de journée. Une à deux fois par semaine, des plongées de nuit peuvent être organisées. L’avantage décisif de « Maria la Gorda » est que ses sites de plongée sont au plus loin à 30 minutes de bateau.

Sol Club Cayo Largo
Un bus navette vient directement chercher la clientèle à l’hôtel et conduit celle-ci en 5 minutes à la Marina. De là commencent les sorties à la journée, durant laquelle 2 plongées sont prévues, le matin et l’après-midi. Le dîner sur le bateau est inclus dans le prix du forfait. Entre les 2 plongées, on peut se relaxer ou simplement se baigner dans une eau bleu turquoise. Sur le chemin du retour, le bateau fera souvent une halte à Playa Sirena, la plus belle plage de l’île ou à l’île de Leguane ( Cayo Inguana). Enfin, le retour vers l’hôtel est également organisé. Les plongées de nuit ont lieu sur demande toutes les semaines contre un supplément.

Jardines de la Reina
Les Jardins de la Reine est un archipel de 250 îles situé à environ 50 milles nautiques au sud de la province de Camagüey.
A bord de l’hôtel flottant « la Tortuga » et grâce aux bateaux rapides qui l’accompagnent, les sites de plongées sont atteints très rapidement. De 2 à 3 plongées par jour sont effectuées. Il existe plus de 50 sites de plongées. La plupart sont bien protégés des vents et des courants sous-marins avec une visibilité moyenne de plus de 40 mètres, ce qui en fait des sites relativement faciles à plonger. A part quelques exceptions, les sites ont une profondeur moyenne entre 15 et 30m.


© copyright by Mireille Dupraz, Dive & Travel
© copyright by Nautilus Tauchreisen / Avalon
© copyright by Nautilus Tauchreisen / Avalon
Faune, flore, épaves
Isla de la Juventud:
Le site protégé de Capo Frances, sans presque aucun courant, offre une visibilité allant jusqu’à 40 mètres. Les 56 sites proposent des plongées du superlatif et déjà à 10 mètres de profondeur, on trouve des murs et espaces entièrement couverts de coraux. Les tombants, avec leurs grottes, canyons et labyrinthes, atteignent 600 mètres de profondeur dans le détroit de Yucatan. C’est ici qu’on trouve le gros poisson, on rencontre plusieurs types de requins, aigles de mer, tortues, bancs de barracudas et autres poissons. L’ « Archipilago de los Canarreos » se distingue de part ses formations démesurées de coraux et de gorgones, dont on compte plus de 150 sortes, mais aussi de part ses presque 600 espèces de poissons tropicaux. Le renommé naturaliste et géologue Alexandre de Humboldt parlait en 1831 avec enthousiasme de ce site dans son livre « Tableau statistique de l île de Cuba ». Quelques uns des sites de plongée les plus connus : Le mur de coraux noirs, Le paradis des éponges, La caverne du sorcier, L’immense cratère, Le jardin de gorgones, La grotte noire, Le passage en profondeur, Le mur de coraux et La vallée aux requins. Zone naturelle protégée depuis 1980, il est ici interdit de pêcher sous peine d’amende. Le gouvernement cubain y prête beaucoup d’attention.

Maria la Gorda :
La plupart des 26 sites de plongée sont sur des récifs externes qui peuvent chuter jusqu’à 2500 mètres. La visibilité dépasse généralement les 40 mètres. On trouve des mérous de taille considérable, murènes, poissons perroquets et requins. La rencontre de requins baleine n’est pas impossible en juillet et aout. Il y a généralement peu de courant. Un des sites les plus populaire est « El Jardin de la las Gorgonias » ou Le jardin de gorgones, pas seulement en raison de l’espèce endémique „Lola“. Autour de beaucoup de blocs de coraux, on peut rencontrer des requins nourrice ou des raies. « El Bajo de Uvero » est également un très joli site où se trouve entre 3 et 8 mètres de profondeur une petite épave recouverte de coraux. Raies, nudibranches, monde macro et blennies offrent de multiples motifs. Ce site est adapté au PMT. D’une manière générale, les sites de « Maria la Gorda » se caractérisent par leurs tombants, grottes, canyons et fissurations qui sont l’habitat d’une multitude d’espèces.
D’autre part, cela vaut vraiment la peine de faire du PMT au départ de la plage. L’embarcadère est a lui seul le lieu privilégié d’une multitude de petits poissons. Un peu plus loin vers le récif, les barracudas et les raies ne sont pas une rares.

Sol Club Cayo Largo :
En raisons des perturbations météorologiques de ces 2 dernières années, une énorme quantité de poissons s’est regroupé devant les îles. Selon le couple de journalistes Corneli, il est rare de trouver une telle diversité aux Caraïbes, une faune et des coraux encore intouchés et fascinants. Presque 600 sortes de coraux et des centaines de sortes d’éponges entourent cavernes, grottes et tombants. De temps à autres, on peut observer des requins baleine, raies manta ou barracudas. Les sites « Aquarium I à III » sont magnifiques ou encore « La Corona », dont les tombants sont recouverts de diverses éponges. Au dessus du récif, on trouve des raies à points bleus regroupées et parfois des requins.

Jardines de la Reina:
L’archipel des Jardins de la Reine se compose de plus de 250 petites îles entre lesquelles se trouve un immense labyrinthe de mangroves et de canaux d’eau clairs. Les Jardins de la Reine est un parc marin protégé, seulement la pêche sportive est autorisée ce qui en fait un paradis pour plongeur.
Les récifs sont très riches et l’attraction principale sont les requins : en une semaine il est possible de plonger avec 5 espèces différentes de requins, en plus d’une immense concentration de poissons tropicaux.
De Juillet à Novembre il est possible de rencontrer les fameux requins baleines.
Visibilité
En raison des relativement grandes profondeurs et des tombants parfois très abrupts, la visibilité est à Cuba en moyenne très bonne. 15 à 40 mètres est chose courante.
Température de l´eau
La température de l’eau à Cuba ne descend jamais au dessous de 24 degrés. En été, elle peut même atteindre 30 degrés.
Variations saisonnières
La saison pour plonger est toute l'année, l'île n’est pas extrêmement altérée par les vagues. Risques de cyclones de juillet à octobre.
Sécurité
Plongées croisières
cuba
j
f
m
a
m
j
j
a
s
o
n
d
Coraux
Grands pélagiques
Macro
Épaves
Fonds sous-marins
Période favorable