de
Carte détaillée
Coraux 
Pélagiques 
Poissons 
Macro 
Épaves 
Fonds sous-marins 
Coraux 
Pélagiques 
Poissons 
Macro 
Épaves 
Fonds sous-marins 
Meilleure saison pour plonger
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Carte détaillée
Le Sulawesi du Nord comprend l’île de Célèbes, 4ème plus grande île du pays, et l’archipel des Sangihe. Une jungle dense entrecoupée de volcans recouvre la région nord du Sulawesi. On pourra y rencontrer un des plus petits primates au monde, le tarsier, ainsi que d’autres espèces animales uniques. La culture des peuples ainsi que l’architecture locale sont autant fascinantes qu’étonnantes.
Mais pour le plongeur averti, le Sulawesi du Nord c’est surtout la réserve marine de Bunaken et le détroit de Lembeh. Juste séparés par le nord de l’île de Célèbes, il est difficile de s’imaginer à quel point l’un est différent de l’autre. Un séjour plongée combinant les deux garantit des vacances diversifiées.
en savoir plus
Les tombants de Bunaken, recouverts de coraux multicolores où vivent multitude de poissons, de grandes tortues et dans les environs desquels il n’est pas rare de rencontrer du pélagique plairont aux amateurs de plongée en dérive. La visibilité y est souvent très bonne, les courants sont plus ou moins fort.

Lembeh, destination par excellence de la plongée muck, abrite dans ses fonds sablonneux noirs des créatures fascinantes souvent camouflées parmi des détritus. Détrompez-vous : l’exploration des fonds du détroit séparant l’île de Lembeh à celle du Sulawesi est bien plus passionnante qu’il n’y paraît, même si la visibilité est souvent plus restreinte. Certains sites environnants des îles Gangga et Bangka sont également réputés pour la plongée muck, d’autres possèdent des récifs ou tombants recouverts de coraux resplendissants de santé et de couleurs.

La plongée au Sulawesi du Nord s’adresse aux plongeurs de tous les niveaux. Certains sites sont exposés aux courants, mais même dans la réserve de Bunaken on trouvera aisément des sites plus abrités.
fermer

climat & saison Sulawesi du Nord

jan
fév
mar
avr
mai
jun
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
26°
25°
26°
26°
26°
26°
26°
26°
25°
25°
25°
25°
29°
29°
29°
29°
30°
29°
29°
28°
28°
29°
30°
29°
climat tropical, saison sèche d'avril à novembre

infos voyage Sulawesi du Nord

Arrivée
Manado
Durée du voyage
env. 16 heures de vol
Fuseau horaire
en hiver +7 heures, en été +6 heures
Formalités d’entrée Formalités d’entrée
Pour les citoyens suisses, français et belges: Le visa s'obtient à l'arrivée et le passeport doit être en cours de validité et valable au moins six mois au-delà de la date de retour. Si la durée du séjour excède 30 jours, le visa doit faire l'objet d'une demande à l'avance.
Un visa n'est pas nécessaire pour les arrivées sur les aéroports suivants: Jakarta (CGK), Bali (DPS) Surabaya (SUB), Balikpapan (BPN), Manado (MDC), Makasar (UPG) et autres. La durée du séjour ne doit pas excéder 30 jours.
Vaccins & conseils médicaux Vaccins & conseils médicaux
Il n'y a pas de vaccins obligatoires. Vous trouverez les conseils concernant les vaccins non obligatoires sur le site www.safetravel.ch

infos plongée Sulawesi du Nord

Difficulté
accessible aux débutants pour la plupart des sites
courant plus ou moins fort sur certains sites de Bunaken
Bunaken est idéal pour le snorkeling
Variations saisonnières
janvier et février sont les mois les plus pluvieux
Visibilité
en général assez bonne surtout à Bunaken
plus restreinte dans le détroit de Lembeh
Caisson
Makassar, Manado
Looking for small stuff: c’est là que j’ai appris à me concentrer sur les détails et c’est fou tout ce qu’on peut voir quand on sait être patient! Qu’est-ce que j’étais fière quand j’ai trouvé un hippocampe Bargibanti moi-même. J’ai adoré me laisser filer le long des récifs dans la réserve de Bunaken où la visibilité est souvent très bonne.

Ce qui m’a moins plu, c’est malheureusement les déchets qui nagent souvent à la surface, en particulier à Lembeh.
Véronique
D&T Spécialiste en voyages plongée

nos sites coup de cœur

Fukui Point, Bunaken

Le début de la plongée se déroule sur une pente complètement recouverte de coraux durs de toutes sortes. Pas un seul cm² vierge. On y croise une faune récifale abondante. Et lorsqu’on se remet tout doucement de son émerveillement, on débouche dans un endroit légèrement plus sablonneux mais tel un aquarium géant. On ne sait plus où donner du masque tant il y a de poissons où que l’on regarde.

Hairball, Lembeh Strait

Dans le détroit de Lembeh, on a vite l’impression que tout est poilu. D’ailleurs ce site est réputé pour ses antenaires ou poissons-grenouilles striés dont la peau est souvent recouverte d’appendices rappelant des poils. Mais ce n’est de loin pas le seul acteur du lieu. En observant bien et avec un peu de chance, on pourra trouver un poisson-scorpion d’Ambon ou un Inimicus. Le plongeur dont l’œil n’est pas encore habitué aux toutes petites choses pourra s’amuser à observer une crevette-mante faisant le ménage.